Vous souhaitez créer votre Serious Game ? C’est le grand moment de se lancer et vous ne savez pas quel outil de création utiliser ? Cet article recense une première liste d’outils et de supports que vous pouvez utiliser, et dans quels cas.

Cet article se concentre sur les Serious Games de type “présentiel” (de type meetup, atelier d’entreprise, etc) ou distanciel synchrone (plusieurs joueur(-se)s en interaction en même temps, comme ce qu’on peut vivre en confinement), qu’on peut retrouver dans le monde de la conduite d’ateliers ou de séminaires d’entreprise. Pour les Serious Games numériques, vous pourrez trouver une superbe liste bien entretenue dans le lien suivant

Outils de création de Serious Games numériques
Section “Développement de jeux” sur Steam

Pour les mêmes raisons, nous n’aborderons pas les Learning Management System (LMS) dans cet article

“C’est vraiment dommage si…” (quelques exemples)

Vous allez peut-être passer beaucoup de temps et d’efforts à créer votre Serious Game, nous vous souhaitons la meilleure des transmissions et diffusions pour votre création. Tout cet article est fait pour réduire la probabilité qu’il vous arrive les situations suivantes, appelées les “c’est vraiment dommage si…”

  • C’est vraiment dommage si votre jeu a beaucoup de succès auprès des joueur(-se)s mais est très difficilement transmissible (Exemple : Tout le monde adore absolument votre jeu, vous l’avez créé pour le plaisir, sa diffusion repose sur votre temps perso, et vous n’avez pas pu mettre de quoi refaire des sessions)
  • C’est vraiment dommage si après tous vos efforts, votre jeu est inaccessible à votre public cible parce que son entreprise interdit l’accès à votre plateforme de diffusion. (Exemple : lorsqu’une grande entreprise n’a accès qu’à une liste de sites extérieurs restreints, que c’est votre entreprise cible, et qu’elle ne peut pas accéder à votre jeu)
  • C’est vraiment dommage si vous construisez beaucoup d’interactions possibles dans votre jeu et que personne ne s’y lance (Exemple : Plein de façons de creuser, de jouer avec votre contenu, mais ce n’est tellement pas dans les habitudes que tout le monde passe à côté)
  • C’est vraiment dommage si vous découvrez qu’une mini modification de votre Serious Game l’améliorerait vraiment… et qu’il est extrêmement difficile d’apporter des modifications à cause de l’outil que vous avez choisi ! (Exemple : Vous avez choisi de faire un Serious game sous forme de vidéos, mais qui dépendent d’un lieu de tournage et d’un montage monstre, et en plein milieu il y a une modification clé à faire)

Avant de choisir son outil : quelques questions à se poser

Si vous créez un Serious Game présentiel (ou distanciel synchrone), voici quelques questions que vous pouvez vous poser avant de choisir l’outil approprié

  • Pour quel public et à quelle échelle souhaitez vous publier votre Serious Game ?
  • Qui aura besoin d’accéder à votre Serious Game ? Dans quel contexte auront-ils besoin d’y accéder ? Il y-a-t-il des restrictions d’usage ?
  • Quel niveau d’interaction attendez vous avec le support de votre Serious Game ? Sous quelle forme (jouer avec des éléments physiques comme des cartes? Clic and Play ?)
  • Souhaitez vous faire un support Print And Play ?
  • A quelles plateformes ont accès les personnes qui souhaiteraient organiser ou rejouer votre Serious Game ?
  • Faudra-t-il afficher quelque chose de visible par tou(-te)s les joueur(-se)s pendant votre Serious Game ? Est-ce qu’il y a besoin que la même chose soit affiché à tous en même temps ?
  • Allez vous continuer à modifier votre Serious Game ? A quelle fréquence ? Qui d’autre aura besoin de modifier votre Serious Game ?

Outils et supports pour créer votre Serious Game présentiel

Outils de présentation “classiques”

Powerpoint, Keynote, ou même LibreOffice Impress, … Les outils de présentation classiques en entreprise, limités en interaction mais accessibles à tous (ou à beaucoup). Idéal pour des formats modifiables par n’importe qui, à utiliser en grande entreprise si vous souhaitez avoir des relais.

Dans quels cas plutôt utiliser ?

  • Vous souhaitez démarrer avec un outil simple et ferez l’essentiel de l’animation du Serious Game
  • L’interaction dans votre jeu se passera essentiellement entre les joueur(-se)s et l’animateur(-trice)
  • Vous faites un jeu Print And Play, votre Gameplay est simple et le matériel de jeu aussi.
  • Votre public cible a des restrictions d’accès à certaines plateformes web extérieures (par exemple dans des grandes entreprises françaises)
  • Votre public cible est susceptible de vouloir (ou devoir) modifier le contenu de votre jeu, et n’a pas de formation particulière dans les outils plus avancés (dans quel cas créez votre jeu dans l’outil local)
  • Vous n’avez pas de compétences particulières en conception graphique, conception d’interaction, etc

Dans quels cas plutôt éviter ?

  • Vous souhaitez que vos joueur(-se)s interagissent beaucoup directement avec votre contenu
  • Votre public a des habitudes en termes d’interaction qui dépasse de loin les capacités classiques des outils de présentation (exemple : Un public de gamers de e-sports)
  • Votre public est étendu au delà d’une simple liste de destinataires (par exemple, vous visez le grand public que dont vous ne connaissez pas tous les membres), et profiterait mieux d’une mise à jour régulière du contenu. Autrement dit, vous avez besoin de publier très régulièrement de nouvelles versions.

Les outils de présentation “en ligne”

Google Slides, Powerpoint 365, Prezi, … Ces outils de présentation en ligne rendent le partage plus facile tout en gardant la simplicité d’édition et de création de contenu (contenu essentiellement textuel, sans grande attente sur l’originalité graphique,…)

Dans quels cas plutôt utiliser ?

  • Vous souhaitez publier facilement et régulièrement de nouvelles versions
  • Vous souhaitez démarrer avec un outil simple et ferez l’essentiel de l’animation du Serious Game
  • L‘interaction dans votre jeu se passera essentiellement entre les joueur(-se)s et l’animateur(-trice)
  • Vous souhaitez partager votre contenu avec le grand public
  • Vous n’avez pas de compétences particulières en conception graphique, conception d’interaction, etc

Dans quels cas plutôt éviter ?

  • Vous souhaitez creuser la qualité graphique ou la qualité d’interaction de vos contenus
  • Votre public ne peut pas accéder à vos contenus en ligne (exemple : accès interdit par certaines politiques de sécurité d’entreprises)

Les outils graphiques

Adobe InDesign, Canvas, Photoshop… Ces outils graphiques très puissants demandent les compétences de création graphique qui vont avec. Certains outils sont en ligne ou locaux, et peuvent s’associer avec d’autres outils de chargement de données ou de publication.

Dans quels cas plutôt utiliser ?

  • Vous souhaitez creuser la qualité graphique de votre contenu et avez les compétences pour le faire
  • Votre jeu est Print And Play
  • Vous pouvez combiner votre contenu à des outils de diffusion plus classiques (voir outils précédents). Attention cela peut alourdir votre processus de production.

Dans quels cas plutôt éviter ?

  • Vous souhaitez afficher un contenu en direct pendant votre session de jeu (dans quel cas vous aurez à associer votre contenu graphique à un outil d’affichage)
  • Vous souhaitez un fort niveau d’interaction entre vos joueur(-se)s et votre contenu numérique pendant votre jeu
  • Votre public aurait besoin de modifier régulièrement votre contenu ou de faire des ajustement, mais n’a pas les compétences, les logiciels ou les accès pour.

Les outils d’interaction en ligne

Klaxoon, Miro, Mural.io, … ces outils sont faits pour favoriser l’interaction en ligne autour d’un contenu visuel (exemple : un équivalent numérique de mur de post-it) à plusieurs participants simultanés sur le même contenu. Déjà en croissance depuis quelques temps, ces outils ont connu une très forte hausse de popularité pendant le confinement Covid19 et continuent à s’enrichir fonctionnellement, et être découverts progressivement par le public des entreprises.

Dans quels cas plutôt utiliser ?

  • Votre jeu repose sur l’interaction avec le contenu (en tant qu’interaction principale ou même en complément/support fort de l’interaction entre joueur(-se)s)
  • Votre public a accès à l’outil en ligne
  • Votre public est distant (les participants sont tous ou en partie en accès distant)

Dans quels cas plutôt éviter ?

  • L’interaction de votre Serious Game est surtout entre les joueur(-se)s qui ont besoin de s’observer physiquement (ou d’intervenir les uns sur les autres physiquement)
  • Votre public ne peut pas accéder à vos contenus en ligne

Les plateformes vidéos

Youtube, Vimeo, Dailymotion ne sont pas les outils de création en soi, mais les plateformes de diffusion possible de votre contenu, centrés sur les formats video.

Les usages en session de Serious Game peuvent aller de la vidéo qu’on pause régulièrement (une sorte d’animateur(-trice)) mis en pause, jusqu’à la suite de vidéos ou bien les parcours vidéos cliquables.

Dans quels cas plutôt utiliser ?

  • Vous souhaitez faire défiler facilement du contenu à beaucoup de joueur(-se)s en même temps, par exemple pour donner des instructions, en les invitant à faire pause
  • Vous n’avez pas accès à des animateur(-trice)s pour votre Serious Game, et vous sentez qu’une personne enregistrée serait suffisante
  • Votre public peut se contenter d’instructions vidéos suivies de phases de jeu, et quand même apprécier le jeu.
  • Il y a peu d’interaction entre votre contenu et les joueur(-se)s. L’essentiel de l’interaction se fait entre les joueur(-se)s sans matériel.

Dans quels cas plutôt éviter ?

  • Vous souhaitez modifier régulièrement votre Serious Game et générer de nouvelles versions
  • Vous avez besoin de prendre beaucoup d’informations en direct de votre public pendant le jeu
  • Vos règles ne sont pas suffisamment simples pour être comprises par votre public en très peu de temps (si vous en faites une vidéo, elle se transformera en un looooooong tutoriel)

Conclusion ? Un bon Pull ne prive pas de Push

Cet article a été fait pour vous aider à choisir votre plateforme de création ou de diffusion, dans le cas où vous avez déjà beaucoup de contraintes difficiles à lever et que vous fonctionnez d’abord en termes de besoin. En innovation, cette démarche est appelée dans d’autres domaines “Market Pull”.

En complément de cette démarche très “sélective”, il est important aussi de garder en tête qu’elle n’est pas la seule possible pour choisir son outil de travail.

Parfois, il peut être intéressant de ne pas être bloqué par ce qu’on imagine du gameplay de son Serious Games, et découvrir de nouveaux outils ou de nouveaux potentiels pour nourrir son imagination. Dans ce cas là, votre gameplay émergera après votre découverte de l’outil, et votre Serious Game sera probablement bien plus riche. En innovation, on appelle cette démarche “Technology Push”

En d’autres termes, si vous n’avez pas de libertés sur votre public cible, prenez le temps de bien choisir. Si au contraire vous en avez, profitez-en parfois pour explorer de nouveaux chemins qui mèneront vers de nouveaux publics. Trouvez votre bon équilibre entre correspondre au besoin et profiter d’un potentiel nouveau.

Quelques ouvertures pour l’imagination

Les articles ne sont que des étapes de transmission d’expérience pour vous aider, la suite est faite avec votre imagination !

En espérant que cela vous déclenche un flash qui donne envie de faire une recherche et creuser, voici quelques ouvertures vers des moyens non abordés dans cet article, parmi le très grand nombre d’outils mis à votre disposition :

  • Les chatbots pour faire des Serious Games conversationnels
  • Les réseaux sociaux pour faire des Serious Games sociaux
  • Associer votre travail avec les outils de création de jeux numériques pour des Serious Games où les joueur(-se)s alternent entre expérience numérique et physique
  • Modder des jeux existants ou créer des scénarios avec des Scenario Builder (Garry’s Mod, Plague Inc, Skyrim, …)
  • Utiliser des plateformes présentielles virtuelles (Altspace, VRchat, Mozilla Hubs)

Et vous, qu’avez vous utilisé pour des Serious Games présentiel et est absent de cette liste ?