Outil #OSG n°3 : l’#OpenSeriousBase

Lorsqu’un collectif (entreprise, association, institution etc.) développe son pouvoir de transmission avec la méthode #OSG, l’ensemble des contenus est rangé dans une ou plusieurs #OpenSeriousBase (bases de données locales des #OpenSeriousGame du collectif).

Comme tous les autres outils de la méthode #OSG, il est tout à fait possible pour certains collectifs de s’en passer et de se contenter des #OpenSeriousBase publiques.

Niveau d’ouverture / de confidentialité de chaque #OpenSeriousBase

Une #OpenSeriousBase est ouverte à l’échelle du collectif (par exemple une entreprise), mais peut être confidentielle vis à vis du public.

Par exemple, une entreprise qui aura développé ses propres contenus sous format #OpenSeriousGame peut vouloir garder une #OpenSeriousBase privée.

Il existe aussi des #OpenSeriousBase publiques, qu’on peut retrouver entre autres sur le site openseriousgames.org

Dans la continuité de l’exemple, l’entreprise en question peut aussi avoir une #OpenSeriousBase publique ou contribuer aux #OpenSeriousBase publiques.

Ce qui fait une bonne #OpenSeriousBase

Une bonne #OpenSeriousBase est une #OpenSeriousBase :

  • Utilisée et vivante !
  • Pour les éclaireur(-se)s : Où il est facile de choisir le bon #OpenSeriousGame (qui correspond à un besoin ou une opportunité)
  • Pour les (Co-)animatrice(-eur)s : Où il est facile de retrouver l’ensemble du contenu d’animation de chaque #OpenSeriousGame
  • Pour les créateur(-rice)s : Où il est facile d’ajouter de nouveaux #OpenSeriousGame ou de mettre à jour les existants
  • Pour les Game Community Boosters : Où il est facile de les retrouver pour chaque #OpenSeriousGame
  • Où chacune de ces conditions ne nuit pas (ou encore mieux : contribue positivement !) aux autres !

Les #OpenSeriousBase sont des outils potentiellement utilisé(s) par tous les rôles, avec souvent les #OSG Local Community Boosters en première ligne pour faire vivre, en parallèle de l’#OpenSeriousHub.

Quelques astuces de gestion d’une #OpenSeriousBase

Voici quelques suggestions de déploiement d’une #OpenSeriousBase dans un collectif.

Mettre des critères d’entrée d’un contenu dans l’ #OpenSeriousBase

Le template d’#OpenSeriousGame est une bonne base pour filtrer ce qui aurait le droit ou non d’entrer dans une #OpenSeriousBase. En effet, si un contenu n’est pas facilement transmissible, réanimable, choisissable, il encombre juste sur le passage !

Choisir des critères de rangement : Ranger pour être facilement utilisé !

  • La première vocation d’un #OpenSeriousGame n’est pas d’être joliment archivé, mais bien de faire l’objet d’un événement réel lorsque son utilisation est pertinente.
  • Le critère numéro 1 de rangement des #OpenSeriousGame que la méthode #OSG suggère est donc celui qui facilite le choix des éclaireuse(-eur)s. Par exemple : Ranger par fonctions, par problèmes à résoudre, par situations propices, …
  • Mieux vaut une #OpenSeriousBase plus restreinte et vivante qu’une large #OpenSeriousBase éteinte.

Fixer la frontière avec l’ #OpenSeriousHub

  • Là où l’#OpenSeriousBase concentrera plus sur recenser les contenus, l’#OpenSeriousHub se concentrera plus sur les personnes et leurs rôles potentiels au moment de la consultation.
  • Plus les liens seront faciles pour retrouver la communauté d’un jeu donné, plus facile sera la transmission et le développement de chacun à travers les différents rôles.